Titre Photo
Parc naturel marin d'Iroise
Photo
Image
Forêt d'algues himanthales (Himanthalia elongata) et de laminaires à bulbes (Saccorhiza polyschides) dans le Parc naturel marin d'Iroise | Crédit : Yves Gladu
Legende et credit
Forêt d'algues himanthales (Himanthalia elongata) et de laminaires à bulbes (Saccorhiza polyschides) dans le Parc naturel marin d'Iroise | Crédit : Yves Gladu
Logo Life N2000 MTES + Code projet fond blanc pour page d'accueil
Logo Marha
Contenu
Image
Image
Logo PNMI
Texte descriptif

Le Parc naturel marin d’Iroise a été créé le 28 septembre 2007. Situé à la pointe du Finistère, il s’étend sur l’espace marin compris entre l’île de Sein, Ouessant et les limites de la mer territoriale. Ce territoire de 3500 km² est riche d’un patrimoine naturel et culturel exceptionnel où se développent de nombreuses activités humaines économiques et de loisirs.
La mer d’Iroise abrite une grande diversité de paysages (îles, falaises, tombants rocheux, aber…). Sa situation à la croisée de la manche et de l’océan Atlantique, associées aux difficultés d’accès une grande partie de l’année, expliquent pourquoi cette mer joue un rôle de refuge pour de nombreuses espèces.
Les herbiers de zostères, les vastes champs d’algues et les baies peu profondes constituent autant de nurseries et de nourriceries pour les espèces marines.
La présence de nombreuses populations de mammifères marins (Phoque gris, Grand dauphin, etc.) et d’oiseaux marins de mer (sternes, puffins, etc.)  témoigne de façon spectaculaire de l’importance de cet espace.
Avec ses phares, ses bateaux de pêche, ses tempêtes, la mer d’Iroise fascine l’imaginaire collectifs. Témoins de l’activité humaine, en mer ou sur le littoral, le patrimoine culturel de l’Iroise apparaît particulièrement riche.


Le Parc naturel marin d’Iroise a pour objectifs de mieux connaître et de protéger le milieu marin, tout en soutenant le développement durable des activités maritimes qui en dépendent. Pour atteindre ces objectifs, le Parc dispose d’une instance de gouvernance : le conseil de gestion. Il réunit en son sein tous les acteurs locaux du milieu marin : élus, pêcheurs professionnels et de loisirs, scientifiques, associations environnementales, représentants du monde économique et services de l’Etat. Le conseil de gestion donne des avis, quand il est saisi, sur des activités qui pourraient avoir un impact sur le milieu marin et il définit la politique du Parc. Celle-ci est ensuite mise en œuvre par les agents du parc.

 

Site internet

  Facebook